Jour 26: Kata Tjuta – Uluru ( Ayers Rock)

9 juin 2012

Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes plus que motivés à en apprendre plus à propos de ce gros rocher, le plus connu d’Australie.

Alors tout d’abord, Uluru et Ayers Rock c’est la même chose, Uluru est le nom aborigène et Ayers Rock le nom anglais. Nous l’avons toujours appelé Uluru, car ce sont les envahisseurs anglais qui ont osé renommé ce lieu sacré aux aborigènes.

Nous commençons la journée par le levé de soleil à Uluru, donc on se réveil à 5h et on file au parc, il doit faire dans les -3 degrés, un froid bien sec! On met les bonnets et les chaussettes de ski pour l’unique fois de notre voyage ( on les avais pris au cas où nous irions en NZ), la polaire, les sweats. On gèle !!!! Mais encore une fois, le spectacle qui s’offre devant nous est splendide !

Après un petit dej bien au chaud dans le van, nous allons au centre culturel aborigène pour en connaître un peu plus que notre cher Lonely Planet, sur Uluru avant d’attaquer la marche.

Ce qui est sur, c’est que notre vision de ce rocher aura vraiment changé après ce tour dans ce centre. Pour les aborigènes, Uluru est vivant, une légende qui fait de ce rocher un symbole.

Le peuple Anangu sont les propriétaires depuis peu de ce park,et travaillent avec les australiens pour préserver l’endroit. Ils ne veulent pas que l’on prenne du sable, des cailloux ou même gravir Uluru. Ce serait une offense.

Dans le centre, il y a un classeur avec des milliers de lettres envoyées au park, des gens s’y excusent d’avoir soit gravit ou pris des cailloux provenant d’Uluru et renvoit ce qu’ils ont pris. Pourquoi ? Car ils expliquent que depuis, des malheurs, plus ou moins grands, ce sont abattus sur eux. Ces lettres proviennent des 4 coins du monde, même de France.
Donc non, il est hors de question que je prenne quoi que ce soit !

Nico voulait absolument gravir Uluru. Il y a un endroit pour monter à pied, 35 personnes sont mortes. Sur un panneau, le propriétaire Anangu dit qu’il faut respecter leur traditions, ne pas monter dessus et que c’est dangereux, et sur un autre, les australiens disent que nous pouvons à nos risques et périls.
Pour moi, c’est hors de question ! Je respecte leur culture et suis superstitieuse, je ne veux pas quil nous arrive un malheur ! Nico voulait le faire, pour dire plus tard qu’il l’a fait, après un peu de forcing .. Il ne le fera pas =)

Nous attaquons donc la plus grande marche d’Uluru celle de 12 km en 3 h, on s’améliore ! Et bien je confirme tout ce que l’on a pu lire sur les forums, ce bien, mais décevant. C’était tout plat, nous avons juste fait le tour.
Nous avons préférés les trails d’avant.

J’ai plein d’ampoules aux pieds, ils sont tout moches et j’ai du couper très courts mes ongles car ça me faisait franchement souffrir dans mes baskets! Adieu les frenchs manucures !

Juste après, nous allons au resort prendre une douche et profitons de notre avant dernière soirée de baroudeur sur une joli Rest Area…

Demain, dernière journée et nuit dans le van…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s