Jour 6 : Las Vegas

Ouverture automatique des rideaux, c’est comme dans les films ! Nous décidons d’aller prendre le petit dej’ au buffet de l’hôtel, nous payons 20$ chacun et là on admire encore le spectacle ; c’est le show de la nourriture !
image

Stand chinois, stand italien, stand poisson, stand fruits, stand légumes, stand viande, stand sauce, stand french toast, bref TOUT ! C’est simple, tout ce que vous voulez manger, vous l’avez.

 

Repus, on décide d’aller à la piscine de l’hôtel pour profiter au maximum, car nous devons rendre la chambre à 12h.
image

On dit bye bye au Bellagio et allons à 4 min chrono du Strip, dans un quartier chic, chez Carlene et Kristin qui nous accueillent chez elles (Trouvées sur Air bnb).

 

Leur maison est vraiment très jolie, tout est propre, impeccable, la déco est sympa sans parler de la piscine ! Elles nous proposent d’utiliser leurs machine à laver et leurs lessive gratuitement, c’est vraiment sympa et cela nous aide =)
image

image

 

Aujourd’hui il fait dans les 39 degrés et très sec, nous décidons d’aller faire du shopping dans les outlets au nord de Las Vegas. La clim est notre meilleure amie ! Nous trouvons chacun une paire de Nike, casquettes (pour les futures randos), du maquillage, jean Levi’s ( tous à 45 euros !!! même les derniers modèles) et autres petites choses..
image

 

Sur le chemin du retour, je tiens absolument à monter en haut de la Stratosphère qui est une tour immense (109 étages). Je laisse Nico au casino ( il en avait les mains moites rien qu’à regarder la tour !), et monte donc seule tout en haut. J’avoue que l’ascenseur, c’est le plus violent, il bougeait pas mal + les oreilles qui se bouchent… Des gens font du saut à l’élastique, des malades.
image

image

 

Arrivée en haut, le spectacle est magique, avec une vue imprenable sur Las Vegas et les montagnes rouges du Nevada.
image

image

 

En redescendant, Nico avait gagné 70 € à la roulette, bon finalement il a eu raison de rester en bas ^^

 

Nous rentrons prendre une douche et sortons sur Fremont Street avec le cousin de ma copine Anna et sa copine. C’est incroyable, car nous avions su 2 semaines plus tôt qu’ils faisaient quasiment le même voyage que nous, et avions prévus de se voir ici. Le destin !
image

image

 

Cette rue est dingue, des concerts, des lumières, des casinos, de la nourriture, du bruit PARTOUT ! Nous allons au fameux restaurant HEART ATTACK, où vous pouvez manger des by-pass, vous habiller en patient et vous peser avant et après manger. Si vous ne finissez pas votre assiette, la serveuse (habillée en infirmière), vous donne la fessée !
image

image

 

 

Nous rentrons dormir, et là…. Le GPS nous lâche !

Il a bugué, d’un coup,en plein trajet, et c’est le drame, heureusement on arrive à retrouver la route . Car faut savoir qu’aux Etats Unis tout est vraiment très mal indiqué et sans GPS, nous, pauvres touristes on est foutus… On verra demain.

 

Jour 5 : Ridgecrest – Death Valley – Las Vegas

Une chaleur écrasante dans la chambre ! Nous avions éteins la clim la veille au soir car beaucoup trop bruyante, mais alors on l’a payé cette nuit !
image

Du coup à 6h du mat’, on était frais comme des gardons !

 

 

On avait un petit dej’ au motel, mais quand on a vu leurs pseudo « buffet », on s’est regardé et on a fait demi tour ! Ce fut l’occasion de tester une chaîne de fast-food américiane : Carl’s JR.

 

Départ pour la Death Valley où nous avons l’impression d’être seuls au monde, et j’avoue avoir eu un peu peur, car nous étions parfois en plein milieu de plaines asséchées entourées de montagnes. Dès que nous voyons une voiture ce fut presque un soulagement. Heureusement nous avions fait une petite reserve d’eau.
image

image

 

Puis, quand nous arrivons dans le parc, on arrive à peine à croire que nous y sommes, enfin en vrai !
image

image

 

Une chaleur de fou, j’ai le nez tellement sec que je saigne ! La clim dans la voiture est plus qu’appréciable.

 

Nous allons voir « Mesquite flat sand dunes », voir les dunes de sable, je crois qu’il fait encore plus chaud, puis nous allons voir « palet artist » qui est une accumulation de montagnes colorées, d’où le nom.
image

image

image

 

Nous continuons la route jusqu’à « Zabriskie » Point où la vue est dinguissime, c’est à couper le souffle, vraiment.
image

image

 

Un peu plus loin, il y a « Badwater », qui est le point le plus bas en dessous du niveau de la mer, environ -85 mètres il me semble. D’ailleurs pour la petite anecdote, quand nous sommes arrivés sur place, Nico et moi avons reçu un sms d’SFR pour dire «  Bienvenue au CAP VERT », étrange …
image

 

En sortant du parc nous avons vu un coyote ! On s’est arrêté pour lui donner à manger, il était maigre et affamé, le pauvre… Puis petite pause dej dans un resto au milieu du désert.
image

image

 

Cap sur Las Vegas ! C’est vraiment impressionnant de passer du désert à la démesure de cette ville, on a les yeux comme des billes, on ne sait plus parler sauf des « ouah, » « olalala », « c’est fou » !
image

 

Nous avons la chance de dormir au Bellagio dans une chambre vu sur les fontaines. On ose à peine y croire. L’hôtel est immense, du monde partout, des jeux, des lumières, du bruit… Lorsque nous empruntons l’un des 6 ascenseur, nous arrivons à notre chambre, et là, c’est la prise de conscience : « On est à Vegas bébé !! »
image

image

image

 

Ni une, ni deux, on va tester la piscine, cocktail dans la main, rien à redire, on profite.
image

image

 

Le soir, on est fatigué par la journée et on décide de se balader autour de l’hôtel. n sortant nous assistons au spectacle des fontaines du Bellagio, très jolie à voir.
image

image

 

En rentrant, je joue 1$ à la machine à sou et en gagne 12, ça clignote de partout, j’ai l’impression d’avoir gagné le jackpot ! (Calme toi Laura, tu viens juste de gagner 9 €, c’est pas la folie)
image

 

Nous rentrons, et tombons comme des loques dans notre lit king size top moelleux. La récompense de la journée !