Jour 11 : Page – Monument Valley – Tuba City

Encore une magnifique journée, qui a commencé par le meilleur petit dej’ depuis que nous sommes aux USA. Cris nous a fait des verrines de fruits frais au muesli bio caramélisé, du banana bread maison, des croissants au jambon et même de la limonade aux myrtilles ! Nous avons mangé avec les autres couples, c’était vraiment très sympa. Nous avons passé qu’une nuit, mais ce fut un déchirement de partir, vraiment !
image

 

Nous prenons donc la route pour Monument Valley, depuis 4 jours, nous passons de l’Utah à l’Arizona, de l’Arizona à l’Utah, et du coup nous changeons sans cesse de fuseau horaire.

 

Nous croisons pas mal de petites bicoques, où les navajos vendent leurs bijoux, principalement de l’argent et turquoise. On décide de revenir plus tard et attendons d’être dans la parc.
image

(MV comme Monument Valley ! )

 

Quand nous arrivons enfin, nous apercevons au loin les différentes silhouettes que forment Monument Valley.
image

image

C’est grandiose, impressionnant et encore une fois… rempli de français !!! Des bus et des bus de français ! Ils parlent fort, ils se crient dessus ! C’est insupportable. On décide de s’éloigner, et prenons le risque de prendre la voiture sur le chemin sablonneux.
image

 

Des points de vus incroyables s’offrent à nous, et nous décidons de faire du cheval pendant 1h avec un guide.
image

image

image

image

 

Au départ cela commence bien, on met de la crème solaire partout, j’ai oublié ma casquette et je sais que je vais le regretter.

 

C’est sous un soleil de plomb que nous faisons notre balade et je ne suis pas du tout rassurée. Mon cheval, je le sent pas… Le pauvre il a chaud et moi aussi, celui de Nico, il l’air un peu mieux.
image

 

On passe près d’un arbre qui fait de l’ombre, et mon cheval, d’un coup, tourne à 90 degrés, fonce dedans et moi avec. C’est la chute ! Heureusement, je me suis agrippée aux branches et ça m’a value des égratignures partout et une peur bleue de remonter dessus ! Je n’ai jamais été une fille à équitation, j’en ai jamais fait, parce que j’en ai jamais eu envi, et même des années après, ça le confirme encore ! Mais bon, j’avais envi de faire cette balade en cheval dans Monument Valley, et c’est fait !
image

 

Au retour, avec Nico on a échangé de cheval, et ça allait mieux =)

 

Nous retournons au visitor center, pour aller aux toilettes et là dans le miroir, JE SUIS UNE TOMATE ! J’ai la marque de mon short et même du cordon autour du cou de mon appareil photo ! Nico est pareil que moi. On va vider le tube de Biafine !
image

image

image

image

image

image

 

Au milieu de l’après midi, nous prenons la route pour Tuba City, dans un hôtel pour nous rapprocher de notre prochaine étape … Et pas n’importe laquelle, puisque c’est ce que j’attends depuis des années !!!! LE GRAND CANYON !!!!!!

 

En attendant, vu que nous n’avons pas mangé ce midi, nous allons dans un petit resto en ville, manger des tacos et salade ! TROP ENORME, on aura encore une fois, pas fini notre assiette !

 

Gros dodo pour être en forme demain !

 

Bisous !

Jour 8 : Las Vegas – Zion National Park

Il y a 2 jours, des inondations emportèrent la route principale qui relie Las Vegas à Zion, du coup, au lieu de mettre 2h30, un détour nous fait faire 4 h de route. Donc à 6h, on est debout et disons au revoir à Kristin et Carlene.

 

Nous longeons le lac Mead, traversons la valley of fire et arrivons enfin à Zion.
image

image

 

Le spectacle qui s’offre à nous est spectaculaire, vraiment. Les roches rouges avec cette verdure dessus, c’est magnifique. Bémol, la température, en arrivant à 13h30, il devait faire dans les 37 degrés et pas d’ombre.

image

image

image

 

Nous mangeons avant la randonnée.

 

Arrivés au début de la fameuse rando « Angel’s landing », je me sens vraiment pas bien. Palpitations, bouche pâteuse, nausées… Bref, le truc horrible, je n’arrive plus à avancer et essaie de me mettre sous les quelques branches faisant de l’ombre. Nous avions pris 5 bouteilles d’eau et au bout de 2 km, on en avait déjà bu 3 !
image

 

Nico voit bien que ça ne sera pas possible de la faire, il fait beaucoup trop chaud, et au fur et à mesure que nous grimpons, la roche nous chauffe encore plus. Je dégouline de partout. Je laisse tomber, je sens que mon corps ne suit plus du tout. Je verse ma larme, car la tête veut continuer, mais pas mon corps, je vois des gens faire aussi demi tour et d’autres continuer… Nico est déçu et je comprends, moi même je le suis car on attends ça depuis tellement longtemps…

 

 

 

On quitte le parc vers 16h direction Kanab, petite ville entre Zion et Bryce Canyon pour notre motel durant 2 nuits.Sur la route, nous croisons des jeunes mouflons.
image

image

image

Avec les néons roses, cela ressemble plus à une maison close !

Nous profitons de la piscine du motel.
image

image

 

Ce soir nous allons manger dans un saloon, nous prenons un burger pour 2 fait au barbecue. Trop trop bon !
image

image

 

Demain direction Bryce Canyon !

 

Jour 3 : San Francisco – Yosemite National Park

Nous avons dormi comme des bébés ! On est donc fin prêt pour notre départ !

 

On a rendez-vous à 7h chez Alamo (location de voiture), pour récupérer la titine ! Et là, ils nous informent, que nous pouvons être surclassé sans frais de plus pour avoir un autre modèle que celui réservé (initialement le Ford Escape). Mais, ce n’est pas un SUV ! Il nous propose donc la Chevrolet Impala, plus spacieuse pour les bagages et un toit ouvrant. Bref on l’a choisi car le coffre du SUV est transparent, ce qui veut dire que tout le monde verra a chaque fois nos bagages dedans.
image

 

C’est parti ! Nous quittons San Francisco pour le fameux parc national Yosemite, situé au coeur de la Sierra Nevada. Il est connu pour ses montagnes vertigineuses de granite, des pins à perte de vue et surtout ses ours ! Rappelons que l’ours est l’emblème du drapeau californien.
image

 

Nous n’avons pas vu d’ours, mais beaucoup d’écureuils, qui n’étaient pas du tout effrayés et un cerf au bord de la route. Incroyable.
image

 

Nous passons dans une superette pour acheter de quoi se préparer un pic-nic

 

Nous avons choisi de faire une rando bien crevante de 4h aller-retour, afin de voir la Vernal falls. Une rando de fou !

Déjà qu’avec les 40 km de la veille on était tout courbaturés, mais là c’était pire ! Pour le moment on peut dire que l’on élimine plus que l’on mange !

 

Des dénivelés qui nous ont bien fait transpirer, mais les différents points de vu en valait la peine.
image

image

image

 

En fin d’après midi nous prenons la route pour Coarsgold afin de rejoindre notre B’n’B. La maison de Ginger et Michael est vraiment typique. Ils nous accueillent chaleureusement avec leur limonade maison, pendant que dans le jardin, des cerfs se baladent !
image

 

La chambre est correcte et nous avons notre propre salle de bain.

 

Nous allons manger en ville, dans une sorte de casino pour personnes âgées, où nous trouvons un petit resto sympa, mais encore une fois beaucoup trop copieux.

 

D’ailleurs, petit point nourriture :

 

On nous avait prévenu, niveau nourriture, que les portions sont hallucinantes, mais c’est toujours impressionnant de voir les quantités servis et, malheureusement, gâchées … Je crois que de toute ma vie, c’est la première fois que je gâche autant de nourriture et ça, pour tous les repas depuis que nous sommes là. On a beau demandé de diviser les quantités, ils ne le font pas. On refuse les doggy bag car on bouge tout le temps, on a pas de quoi réchauffer…

Le pire dans tout ça, c’est que l’on voit les gens dévorer. Ce soir, un homme à la table d’à coté a commander une assiette de 3 double burgers ( soit 6 steaks hachés) avec double ration de frites et 3 sodas pendant le repas, normal.

Et puis on a vu tous ces obèses, mais des vrais, pas seulement des personnes très rondes, non, des obèses qui sont obligés de marcher avec des déambulateurs.

 

Enfin voilà, avec tout ça, on va pouvoir faire un grosss dodoooo !!